Qihan Tech a sorti son robot à tout faire : Sanbot

Qihan Tech, le constructeur chinois de robot Sanbot a conçu une API lui permettant d’occuper de nombreuses fonctions. Cette machine humanoïde peut désormais devenir tout ce qu’elle veut : guide touristique, comptable, douanier, gestionnaire d’actifs en bourse, etc. Ce petit robot de moins d’un mètre devient une personne à part entière. Mais comment fonctionne-t-il ?

Une petite histoire sur Sanbot

Il a été créé par Qihan Technologies qui a débuté dans les équipements de vidéosurveillance.

D’abord, la société voulait créer un robot qui peut assurer les fonctions peu intéressantes pour l’homme. C’était avant tout des emplois à tâches répétitives et ennuyeuses. Plus de 60 000 Sanbot travaillent désormais dans tout le pays et occupe des fonctions comme agent d’accueil dans un magasin ou douanier à l’aéroport.

Mais Sanbot a évolué et peut penser et agir comme un humain. Équipé de 14 capteurs sur toute sa hauteur, de 7 microphones et de capacités analytiques d’IBM Watson, Sanbot est capable de bien de choses. Il est sensible au toucher, il réagit aux commandes vocales, il peut être également commandé via son écran HD. Vous pouvez par exemple utiliser Sanbot pour exécuter une tâche à partir de votre Smartphone comme diffuser une musique ou encore projeter une présentation sur le mur.

La révolution robot n’est pas prête de s’arrêter

Sanbot n’est pas le premier robot au service des humains. D’ailleurs, il ne sera pas le dernier puisque les robots ne cessent d’évoluer au cœur de la société humaine.

Actuellement, plusieurs robots intelligents occupent des fonctions très actives. Tel est le cas pour les robots de Future Robot qui travaillent entre autres comme accueil des voyageurs à l’aéroport.

Il y a également les robots de Pepper d’Aldebaran qui travaillent dans les magasins et les hôpitaux. Sanbot pour sa part n’est pas prêt de s’arrêter à son niveau puisque la firme promet une nouvelle version pour le CES 2018. Pour le moment, Sanbot est en vente en Chine, en Europe et aux États-Unis.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *