Comment bien protéger son ordinateur ?

L’installation d’un antivirus est incontournable pour la protection de son ordinateur. Toutefois, cela ne suffit pas pour être à l’abri des virus. D’autres précautions doivent également être observées.

L’importance d’un antivirus

Une fois introduite (par l’intermédiaire d’un fichier exécutable), un virus s’étendra sur les autres fichiers pour nuire au bon fonctionnement de l’ordinateur, détruire les dossiers ou même détériorer la machine. D’où la nécessité d’un antivirus pour tout d’abord détecter le fichier malveillant, détruire par la suite le virus ou mettre ledit fichier en quarantaine.

best-antivirus-program

Les autres précautions pour bien protéger son ordinateur

Déjà, il faut savoir qu’un antivirus se réfère à une base de données élaborées par l’éditeur, pour pouvoir comparer les « bons » fichiers de ceux malveillants. Pour ne pas être obsolète, ladite base de données est mise à jour régulièrement, d’où la première précaution de respecter le délai de mise à jour de son antivirus recommandé par l’éditeur (entre 1 et 2ans généralement). Bien évidemment, entre deux mises à jour, de nouveaux virus peuvent être conçus, justement pour passer entre les mailles du filet des antivirus « existants ». Il faut alors ne faire confiance qu’à des fichiers (envoyés par mail ou pouvant être transférés à l’aide de matériel de stockage comme les clés USB) dont on est sûr de la provenance. Par ailleurs, protéger son ordinateur, c’est aussi, sinon surtout protéger les données confidentielles, telles que les informations bancaires. Une attention particulière doit alors être portée sur certains mails soi-disant provenant d’un tiers « de confiance » (banque, assureur…) alors qu’ils proviennent de pirates. On l’aura compris, l’antivirus peut dans ce cas ne rien détecter, c’est à au destinataire de prendre ses précautions. La meilleure attitude à adopter est alors de ne cliquer sur aucun lien comme « recommandé » par les pirates, et bien évidemment, de ne fournir aucune information sur soi.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *